En Île-de-France, 80 % des dirigeants d’entreprise ont confiance dans la reprise économique, même si les projections en termes d’emplois ne suivent pas, et près d’un tiers souhaite pérenniser le télétravail

Paris,

Paris, le 2 juillet 2021 – Sopra Steria Next, la marque de conseil en transformation digitale du Groupe Sopra Steria, présente la 4e édition du baromètre des dirigeants consacrée à la confiance des dirigeants dans la reprise économique, tant du pays que de leurs entreprises.

Ce baromètre a été mené auprès des dirigeants de 439 entreprises par Viavoice pour L’Exploratoire, le do tank de Sopra Steria Next qui place l’éthique numérique au cœur de l’action, en partenariat avec les Echos et Radio Classique.

 

Les entreprises de la région Île-de-France témoignent d’une réelle confiance dans l’avenir économique du pays. En effet, alors qu’au niveau national, 74 % des entreprises se déclarent confiantes à l’égard de la situation économique des prochains mois, les entreprises de la région se montrent plus optimistes, avec une moyenne régionale de 81 %.

Ils sont également plus optimistes que la moyenne quant au délai nécessaire avant que l’économie française ne retrouve son niveau d’avant crise puisque 66 % d’entre eux estiment que cette reprise économique prendra un an ou moins, alors qu’ils sont 64 % au niveau national.

 

Dans la même logique, les dirigeants de la région se montrent majoritairement confiants pour l’avenir de leur entreprise, à l’unisson de la moyenne nationale : 80 % d’entre eux envisagent le maintien ou la hausse de leur chiffre d’affaires et près de la moitié (40 %) anticipent même une progression de leur chiffre d’affaires d’ici la fin de l’année.

 

Toutefois, ils se montrent plus pessimistes que la moyenne quant à l’évolution de leurs effectifs : alors qu’au niveau national seules 9 % des entreprises envisagent une réduction de leurs effectifs, ce sont 14 % des dirigeants qui l’envisagent en Île-de-France. Par ailleurs, 55 % des entreprises de la région comptent maintenir leurs effectifs, soit 4 points en dessous de la moyenne nationale, et 29 % envisagent de recruter dans les prochains mois, contre 31 % au niveau national.

 

Interrogées sur les modalités de recrutement, 97 % des dirigeants d’entreprises en Île-de-France déclarent vouloir recruter en CDI, soit 11 points au-dessus de la moyenne nationale. Ils affichent cependant une certaine réticence face aux embauches en alternance : seuls 23 % des dirigeants déclarent vouloir recruter en contrats d’alternance, contre une moyenne nationale de 33 %. Quant à la formation de leurs équipes, 68 % des entreprises de la région souhaitent faire évoluer la formation de leurs équipes afin qu’elles soient plus polyvalentes, seulement un point en-dessous de la moyenne nationale.

Depuis désormais plus d’un an les entreprises ont largement adopté le télétravail mais, alors que les restrictions sont peu à peu levées, 31 % des entreprises d’Île-de-France déclarent vouloir pérenniser le télétravail, soit le plus haut taux de France et 8 points au-dessus de la moyenne nationale qui s’élève à 23 %.

 

Enfin, la transformation digitale est plus que jamais au cœur des enjeux des entreprises dans le contexte actuel elle est déjà une réalité pour les dirigeants en Île-de-France puisque 39 % d’entre eux estiment avoir déjà conduit celle de leur entreprise, pour une moyenne nationale qui s’élève à 33 %. La transformation digitale est une opportunité ou a déjà été réalisée par 73 % des entreprises de la région, contre 67 % pour la moyenne nationale.

 

L’Exploratoire conduit ses travaux avec les experts de Sopra Steria Next et ses partenaires : entreprises et administrations clientes du Groupe, cercles professionnels, organisations et chercheurs investis sur les enjeux d’éthique numérique, de confiance et de responsabilité d’entreprise.

 

Téléchargez le baromètre #4 national et régions

 

> En savoir plus sur le baromètre des Dirigeants